Le blog des consultants Lecko

Comment travailler de manière plus responsable avec le numérique ?

La crise sanitaire a indéniablement placé le numérique au cœur de la continuité de l’activité de bons nombres d’entreprises. Si elle a accéléré la modernisation des environnements de travail, les pratiques ont peu évolué. L’intensification des usages amplifie les émissions et accentue des difficultés préexistantes de sur-information et d’hyper connexion. Pour autant, les leviers d’améliorations existent.

A l’image du mail encore principal outil de collaboration (pour 71% des collaborateurs dans les entreprises de plus de 500 personnes en France (étude Lecko-YouGov)), nos pratiques de travail sont largement perfectibles. Le passage des environnements de travail dans le cloud a fait sauter les limitations existantes sur la tailles des pièces jointes, des b.a.l. ou des espaces disques. La contrepartie a été un usage de plus en plus débridé, un abandon des gouvernances de l’information et des pratiques de collaboration dans l’entreprise. Les chiffres montrent que malgré le déploiement d’environnements de travail modernes comme Microsoft 365 les volumes de mails et les espaces disques en ligne ne cessent de croître. Observe-t-on une efficacité accrue ? une meilleure qualité de travail ? à chacun de juger 😉

Adopter des pratiques moins impactantes sur l’environnement commence par se situer sur une échelle : 

Cette échelle permet d’identifier les bonnes pratiques mais pas de transiter vers elles. J’en suis conscient, mais la 1ère étape est de remotiver les équipes à se transformer. Plusieurs leviers sont ensuite à actionner :

  • Promouvoir une discipline individuelle : Mieux gérer son espace personnel, faire le ménage et travailler dans des espaces partagés de sorte à stabiliser son volume de documents de travail.  
  • Mettre en place une gouvernance de l’information et des services de collaboration : aider à la création d’espaces partagés, de référentiels d’entreprise et promouvoir une façon de travailler reposant sur les espaces de collaboration. L’adoption de conventions d’usage communes facilite la dynamique collective et accélère l’arrivée des bénéfices.
  • Accompagner la sortie du tout email pour communiquer et collaborer au sein de la Digital workplace. Si impulser des changements de pratiques à l’échelle de l’équipe était une question d’outil ou de formation, ce sujet serait déjà réglé. La transformation repose sur la capacité à faire réussir ceux qui aspirent à changer et pour cela, à leur transmettre les clefs de réussites des leaders de pratique. L’accompagnement doit s’attacher à recruter et muscler les démarches des acteurs de la transformation.

Sources :

  • Etat de l’art de la transformation interne par Lecko : https://referentiel.lecko.fr 
  • Pour passer à l’action, accéder à notre  plateforme en ligne d’appui aux acteurs de la transformation https://transformer.lecko.fr

Arnaud Rayrole

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.