Transformer est à la portée de ceux qui savent tenir un cap et montrer les progrès réalisés

Voilier perdu face aux lumières de la cote

Disposer des bons indicateurs permet de porter ses actions sur l’essentiel et de les réalignés sur l’objectif. Les plans d’actions confrontés à la réalité doivent être réajustés régulièrement. Transformer une organisation à commencer par changer les pratiques de travail collectives est complexe. La progression est sporadique. Disposer d’indicateurs appropriés permet d’avoir une approche « test & learn » et progresser pas à pas.

Dès qu’une plateforme dépasse les quelques milliers d’utilisateurs, il est difficile de savoir ce qu’il s’y passe : quel est le niveau d’adoption des nouvelles pratiques ? Quelles initiatives génèrent de l’engagement ? etc. Vous êtes comme un marin en pleine nuit au bord des côtes, face à des milliers de lumières vous empêchant de vous situer. Vous avez besoin de connaître votre vitesse, votre cap et vous repérer géographiquement. La navigation à vue a ses limites.

Bâtir un tableau de bord devient clef pour réussir sa transformation. Les indicateurs influencent l’action, car instinctivement on fait en sorte de les faire progresser. Alors, il est capital de bien les choisir : La pertinence d’un indicateur de pilotage s’évalue en fonction de sa signification au regard de l’objectif recherché et l’existence d’une action corrective. Et attention, trop d’indicateurs nuit également au diagnostic et à la prise de décision qui s’en suit car on ne hiérarchise plus les signaux remontés. L’enjeu de la transformation interne est de faire progresser les gens dans leurs pratiques collaboratives, pas de co-produire plus de contenus. Les indicateurs doivent sortir de cette mesure de la contribution pour s’intéresser à celle des comportements.

La Ligne métier SI de Crédit Agricole SA suit ainsi la progression de son réseau social a l’implication de ses collaborateurs, au nombre de personnes Leaders, engagés, certains étant engagés en permanence, d’autres sur des périodes de quelques mois, sur une ou plusieurs activités. L’objet de leur réseau social est de supporter le développement des synergies transversales entre 13 entités. La valeur créée par le réseau social est directement liée au nombre de collaborations entre les équipes. Pour ces raisons leur accompagnement est focalisé sur l’objectif de faire changer les postures et voir grossir les rangs des « engagés ».

Télécharger le retour d’expérience de la Ligne métier SI de Crédit Agricole SA sur http://analytics.lecko.fr

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *