2015 : année de la crowd-economy !

Retour sur la conférence Le Web qui s’est tenue à Paris les 9, 10, 11 Décembre dernier. (photo : Fred Wilson lors de la session d’ouverture).
Parmi les tendances étudiées lors de la conférence (la e-santé, les objets connectés et « wearable », …), le sujet qui a retenu mon attention est une tendance de fond, qui s’impose depuis quelques années, mais qui va assurément continuer à exploser en 2015 : la crowd-economy.

 

Les exemples de belles réussites ne manquent pas : dans le logement et le tourisme (Airbnb, HomeExchange), les transports (Uber, Blablacar), le financement (Kickstarter), …

 

Selon Fred Wilson, un des venture capitalists en vogue (365k followers ! @fredwilson) de la Silicon Valey, (http://avc.com/), les exemples de sociétés stars de la crowd-economy vont se multiplier. En 2015 on verra des IPO (introductions en bourse) de telles sociétés; on assistera également à l’avènement du « Uber du Healthcare », c’est à dire à des champions de l’économie participative dans le domaine de la santé.

 

Lors d’une autre intervention, Jeremiah Owyang (http://leweb.co/speakers/jeremiah-owyang/), fondateur de Crowd Companies, a partagé l’idée que dans un monde fini, ayant des ressources limitées, il va devenir indispensable et systématique de partager les ressources. Selon lui, alors que l’économie collaborative s’est principalement développée dans le secteur des transports, du voyage et du financement jusqu’à aujourd’hui, elle va se généraliser à tous les secteurs et compartiments de nos vies :
  • logistique (partager de la place dans sa cave ou dans sa valise lorsqu’on voyage),
  • énergie (produire et partager son énergie),
  • télécoms (partager sa bande passante),
  • santé et bien être,
  • éducation et savoir
  • crédit à la consommation (Lending Club, Lendable, …)

 

… jusqu’à peut-être atteindre des extrêmes qui ne manqueront pas de poser question : la sécurité et la police assurées par le collectif !!

 

Sans aller jusqu’à ces extrémités farfelues , l’économie participative (ou crowd-economy, ou encore « prosommation ») sont assurément des bons moyens de joindre l’utile (consommer moins, partager les ressources, transition énergétique) à l’agréable (consommer mieux, créer du lien, donner du sens, …). Vous avez essayé ?! Moi oui !

 

Références
2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] fini l’année 2014 en signant un dernier article sur l’économie participative, ou « crowd-economy », inspiré par la conférence Le Web. Voici enfin la […]

  2. […] 2015 : année de la crowd-economy !  […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *