Zoom sur Ametys, un CMS 2.0 à destination des collectivités

Nous avons récemment pu rencontrer la société Anyware Services, éditrice du CMS Ametys. Outil principalement destiné au secteur public, ce CMS permet de créer facilement sites Internet, Extranet, ou Intranet. Sont présentés dans cet article trois potentialités d’usage de l’outil nous semblant intéressantes.

Accompagnant depuis plus de 10 ans les universités françaises sur des projets web, Ametys s’adresse  aujourd’hui aux collectivités locales et se positionne comme un pure player CMS, permettant de créer facilement des sites web (Internet, extranet, intranet).

Une vraie plateforme multi-sites

L’outil propose plusieurs niveaux d’administration et offre la possibilité de gérer facilement plusieurs sites pour une collectivité (sites évènementiels, sites associés aux services d’une collectivité, …). L’administration des sites est conçue de la façon suivante :

  • un niveau d’administration globale où on peut veiller à la cohérence éditoriale de l’ensemble des sites (niveau habituellement occupé par les directions de la communication)
  • un niveau ou un administrateur de niveau 2 peut créer son site en fonction des contraintes définies au niveau ci-dessus mais avec possibilité de personnalisation
  • un niveau « publicateur » sur les sites cités précédemment, ainsi que les niveaux validateurs, lecteurs, etc…

Ce système permet notamment à une direction de la communication de conserver la main sur la cohérence éditoriale d’une myriade de sites et de déléguer facilement la création de nouveaux sites à des directions métier ou projet. On notera la simplicité d’utilisation, y compris pour des utilisateurs peu habitués aux nouvelles technologies.

Représentation schématique de l’architecture multi-sites du CMS Ametys

Une ergonomie simplifiée, inspirée de Microsoft

D’un point de vue de l’ergonomie, l’outil ressemble beaucoup à la suite Office, comme en témoigne la capture d’écran prise ci-dessous. Un choix assumé par l’éditeur qui veut un outil avec des codes ergonomiques simples et éprouvés.

Aperçu de l’éditeur en ligne d’Ametys

Un travail important réalisé sur l’accessibilité

Ametys se destine avant tout au secteur public (collectivités) et bénéficie donc de fonctionnalités très avancées concernant l’accessibilité. L’indexation des contenus et leur stockage en base sont ainsi pensés de sorte à assurer qu’ils restent accessibles quelle que soit leur réexploitation au fil du temps. Pour chaque contenu, l’indexation en base prend en compte tous les éléments assurant l’accessibilité, éléments ensuite retranscrits de manière à respecter les standards d’accessibilité grâce à une interface respectant elle-même ces standards.

Les sites crées sous Ametys se maintiennent donc naturellement accessibles :

Illustration réalisée par Anyware Services de l’évolution de l’accessibilité au fil du temps, comparée à d’autres outils du marché.

Intégration des thématiques du web 2.0

Ametys propose également des fonctionnalités innovantes proches des tendances « CMS 2.0 » en proposant des blogs, des fils de commentaires liés aux contenus, mais aussi le partage des contenus vers les médias sociaux (Facebook, Twitter) ou la récupération de fils d’actualités provenant de Twitter par exemple. L’outil respecte également le standard Open Social et s’interface facilement avec des réseaux sociaux publics,

Connecteurs réseaux sociaux

Tableaux de bord personnalisables avec Flux RSS et gadgets Open Social issus de iGoogle/Netvibes

Ametys est donc un CMS innovant, particulièrement approprié au contexte des collectivités mais permettant également d’adresser des contextes privés. On notera également qu’Ametys propose des connecteurs à Nuxeo et Alfresco pour des périmètres de type GED et/ou collaboratif, ayant donc fait le choix de se socialiser avec d’autres applications pour couvrir des périmètres fonctionnels variés.

 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *