Accompagnement : Agir a grande échelle

Transformation interne : Agir efficacement à large échelle et de manière économique

Accompagnement : Agir a grande échelle

Passé les phases d’équipement en solutions collaboratives et des pilotes, pour beaucoup d’entreprises, l’enjeu de la transformation est de réussir à impulser de nouvelles pratiques de travail à large échelle et de manière économique. Les équipes digitales doivent pour cela industrialiser leur approche et renforcer leur dispositif.

Si l’accompagnement est nécessaire, l’entreprise cherche à en minimiser les coûts. Et force est de constater que le cout unitaire d’accompagnement sur le pilote ne peut être maintenu sur la phase de généralisation. En général, l’équipe portant le projet ne s’étoffe pas et il est difficile de convaincre les entités Métiers d’y dédier des ressources. Avec l’élargissement auprès de l’ensemble des populations de l’entreprise, les moyens d’accompagnement se diluent inévitablement.
Ne pas accompagner conduit à une adoption trop limitée dans l’entreprise pour créer dans la durée l’évolution culturelle qui permet de toucher les fruits de la collaboration. On ne collabore pas tout seul et faute d’une évolution a peu près simultanée, on décourage les primo-adoptants. Ne pas accompagner conduit par exemple à reproduire dans les nouveaux outils tous les comportements que l’on conspue dans les pratiques de l’email.
Accompagner pour motiver certains à porter le changement localement offre le bon rapport cout / résultat. Les principes clefs pour « déclencher » localement cette capacité d’accompagnement sont les suivants :

  • Créer une nécessité de changer
  • Révéler un porteur d’initiative potentiel
  • Faire réussir ce porteur d’initiative

Le rôle de l’équipe digitale en charge de porter la transformation interne va être donc d’agir sur ces 3 leviers. Généralement, l’équipe digitale a commencé par accompagner elle-même les primo-adoptants. Avec l’élargissement des populations à accompagner, l’équipe digitale (ne pouvant plus accompagner tout le monde) doit évoluer dans son rôle. Cela nécessite qu’elle soit en mesure de :

  • « faire faire » plutôt que de « faire » et donc de transférer un savoir-faire
  • fédérer toutes les entités de l’organisation autour d’une vision stratégique commune et ainsi aligner les efforts dans une même direction
  • fournir les outils pour aider les porteurs de changement

Chaque équipe digitale peut s’auto-évaluer sur ces 3 aspects.


Développer les pratiques collaboratives est au cœur de la transformation interne des organisations. Lecko conseille et fournit l’équipement pour accélérer l’évolution des pratiques.

En savoir plus sur la démarche Micro-social-learning

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *