Talkspirit intègre Open Social, un pas de plus dans une approche d’ouverture

Plateforme intéropable depuis sa création, grâce à des API complètes permettant l’interfaçage à d’autres outils (Facebook par exemple), Talkspirit franchit un pas supplémentaire en termes d’ouverture en devenant le premier acteur français de réseau social d’entreprise compatible open social et ayant pour ambition de multiplier les connecteurs avec d’autres plateformes SaaS via cette norme.

Qu’est ce qu’Open social ?

L’open social est un standard permettant d’interfacer ensemble des solutions qui la respecte. Par exemple Google a développé un ensemble de gadgets open social pour chacune de ses apps, permettant d’afficher et d’accéder à la messagerie, à la recherche Google Maps, depuis tout outil compatible.

HTUiY8NBIJcj5rNL0rsYyVEKqLy_nlXG09IHU49l

Gadget Open Social Gmail

Pour les lecteurs un peu plus techniques, il s’agit de spécifier différentes normes à respecter au cours de la programmations, dont certaines API à implémenter, permettant notamment :

  • contacter d’autres outils web via le standard OAuth 2.0 pour interconnecter deux plateformes sociales

  • de rendre disponible via les API les objets sociaux manipulés par l’outil pour export ou embed (encapsulage) dans un autre outil

  • d’intégrer des composants d’autres applications web dans son application open social, en toute transparence pour l’utilisateur final

Ce standard a été lancé fin 2007 par Google, et a su convaincre un ensemble d’éditeurs SaaS prestigieux au fil du temps : IBM, Jive, Sugar CRM, Wrike, et plus proche de nous Viadeo, Exo Platform et Ametys, …

Deux bons articles pour en savoir plus :

Une stratégie différenciée qui ouvre des portes à Talkspirit

Le marché du software est en train de se « socialiser ». Toutes les applications intègrent peu à peu la mise en réseau des acteurs et des fonctions conversationnelles. Les acteurs RSE historiques se doivent de trouver d’autres facteurs de différenciation. C’est le cas d’Atos (Bluekiwi) et de sa punchline « 0 mail », de Jive et ses propositions d’usages métier, ou encore de Seemy et ses focus sur la coédition et la mobilité. Ces stratégies sont construites sur un contrôle de la roadmap et la différenciation par le produit.

Talkspirit choisit une stratégie différente, centrée sur l’intéropérabilité et la co-innovation. Alors que la majorité des éditeurs sont fermés sur eux-mêmes, Talkspirit propose des API riches permettant de créer plus facilement des articulations avec les applications métier du SI et du monde SaaS. Talkspirit fait un pas de plus aujoud’hui en intégrant Open Social.

Là ou les éditeurs traditionnels devront réaliser des développements additionnels sur leurs produits au regard des demandes du client, l’écosystème Open Social disposera d’une batterie de solutions spécialisées, prêtes à l’emploi, et intéropérables les unes aux autres. Un moyen de garantir également la pérennité et l’évolutivité des solutions…

Des points de passage pour concrétiser cette réussite

Talkspirit a donc posé les jalons de cette stratégie en rendant sa plateforme entièrement compatible Open Social dans sa release Spring 2013.

Trois axes majeurs sont désormais à travailler pour faire fructifier ces premiers pas :

  • Alimenter la plateforme en « apps » métier Open Social (encapsulables dans d’autres applications Open Social). A l’instar d’un Podio qui propose une « usine à réseaux sociaux métier » (mais qui ne communique pas nativement avec des applications extérieures).

  • Créer un écosystème de développeurs autour de la solution capable de faire vivre un écosystème d’applications métier.

  • Contribuer au rayonnement d’Open Social pour imposer le standard dans l’écosystème SaaS et créer des exemples de réussites métier

Les applications sociales ne pourront créer de valeur qu’en se rapprochant des processus métiers et en facilitant la circulation transversale de l’information dans l’entreprise. Etre interopérable deviendra peu à peu un pré-requis attendu de toute application RSE. Talkspirit ouvre la voie parmi les acteurs RSE français. Bravo !

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] plateforme avec le reste du SI de l’entreprise et des applications du web social (voir aussi http://blog.lecko.fr/talkspirit-integre-open-social-un-pas-de-plus-dans-une-approche-douverture/). En tant que fournisseur de la solution RSE Analytics, c’est extrêmement appréciable de […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *