Social Media Week : quelques exclusivités données par la Mairie de Paris

Lundi dernier se déroulait l’une des premières conférences de la Social Media Week. A cette occasion, la Mairie de Paris organisait une conférence sur les médias sociaux, et plus globalement sur la nouvelle complicité qu’ils pouvaient créer entre les villes et ses usagers.

Mais qu’est-ce que la Social Media Week ?

Lancée il y a 5 ans par une société New-Yorkaise (Crowdcentric), il s’agit d’une semaine d’événements consistant à décrypter l’impact des médias sociaux à travers les angles culturel, économique et social. Cette semaine, réalisée en parallèle dans 10 villes internationales pour la session de février 2013, regroupait 62 conférences et débats rien que sur la ville de Paris. Voici un résumé sur celle organisée par la Mairie de Paris et la divulgation de quelques exclusivités !

 

Le Fix my street parisien : « Dans ma rue »

La première des exclusivités concerne la mise en place dans Paris de l’équivalent du Fix my street britannique. Cette application qui s’appellera sûrement « Dans ma rue » vise à géolocaliser et prendre en photo les problèmes dans la rue. Ce signalement sera ensuite transmis aux services de la ville pour traiter la demande. De tels projets sont déjà en production à Poitiers ou à Mérignac. Pour la ville de Paris il s’agira d’élargir le nombre d’utilisateurs. En effet, les agents utilisent déjà l’application pour faciliter leur travail quotidien !

Pour aller plus loin : http://www.leproblemedemarue.fr / http://www.jaimemarue.com

 

Le Yahoo answers parisien : « Paris Answers »

Le plus connu des exemples, parmi le développement des Foires Aux Questions collaboratives, réside dans le projet de Yahoo, appelée Yahoo Answers. Le principe est simple. Quelqu’un pose une question, et l’ensemble des visiteurs peuvent y répondre. S’appuyant sur le principe de crowdsourcing, il réunit en un lieu le savoir de milliers de personnes. Les réponses les plus pertinentes pouvant remonter grâce au vote de chacun. Cette conférence nous a appris que la ville de Paris réfléchissait à un tel principe, afin d’agréger en un lieu unique des questions fréquemment posées, et dont les citoyens pouvaient déjà avoir la réponse. Une solution pour concilier l’exigence d’immédiateté et le temps de la Ville ?

Pour aller plus loin : Yahoo Answers

 

Le crowdfunding parisien

Autre nouveauté à venir, la possibilité pour les citoyens de participer au financement de projets de la ville de Paris. Ce projet, suivant comment il est construit, peut être assez polémique. Pourquoi les citoyens devraient-ils participer alors qu’ils paient déjà des impôts ? Comment construire le système pour développer équitablement le territoire ? Il est possible que les financeurs potentiels les plus riches, participent plus facilement au développement de leur propre quartier ! Enfin, quel incitation créer, pour motiver les gens à donner de l’argent dans un contexte difficile ? Jean-Philippe Clément, Chargé de mission TIC et Innovation pour la Mairie de Paris, nous a indiqué qu’un important travail juridique était encore à mener pour que ce projet voit le jour.

Pour aller plus loin : Le crowdfunding peut-il remplacer les services publics ? / crowdfunding du Centre des Monuments Nationaux

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *