Retour sur la dernière présentation de l’update 10.4 de blueKiwi

Ce mercredi j’étais invité à la présentation des nouveautés de Bluekiwi.

Une Saas Company mature

Difficile de parler de nouvelle version lorsque des nouveautés significatives sont déployées tous les trimestres. bK parle d’update 10.4, nous étions à la 10.3 depuis 3 mois environ. Christophe Routhieau nous a confirmé leur stratégie produit consistant à délivrer très régulièrement des nouveautés et s’inscrire dans un cycle continue d’amélioration. Une démarche qui existe dans l’esprit depuis la création de l’entreprise mais qui aujourd’hui s’inscrit dans un processus plus industriel : tout d’abord une organisation fédérant certains clients et partenaires autour d’une démarche de co-design alliant réunions de groupe et échanges en ligne. Ensuite une évolution de la plateforme vers plus de modularité pour permettre à chaque client de maitriser le déploiement des nouvelles fonctionnalités en fonction de son contexte. Cette démarche est d’autant plus efficace qu’elle se fait sur un cycle court (environ un trimestre) ; nous (clients) bénéficions du fruit du co-design très rapidement et pouvons aussitôt faire des retours pour ajuster dès le cycle suivant. Une dynamique motivante pour l’ensemble des acteurs est crée. Dernier point entre l’annonce et la mise en place, il ne faut pas attendre plusieurs mois, ces nouveautés seront déployées samedi !

Bluekiwi - Analyse USEO

Avec cet update Bluekiwi confirme son investissement sur 3 axes importants.

1. Développer les usages conversationnels

De mon point de vue, nous sommes aujourd’hui comme les avionneurs dans les années 50 face au défit du mur du son. Développer les pratiques conversationnelles sur les plateformes sociales est un pré-requis à l’atteinte des promesses de l’entreprise 2.0. Les éditeurs du Social software planchent sur le Concorde du 2.0 ; c.a.d l’application qui permettra à une majorité d’entreprises de franchir le cap.

blueKiwi continue à travailler sur l’amélioration de la gestion des flux d’activité dans cette optique. La pratique permettra d’en juger, mais les améliorations visent à rendre les flux plus lisibles : des fonctions de « factorisation » qui permettent de « ralentir le temps » et des fonctions de filtres via des labels et des règles configurables. Ce sont clairement des fonctions assez novatrices, j’ai du mal à en imaginer précisément tout le potentiel d’usage. Nous y reviendrons donc un peu plus tard.

Bluekiwi revient également avec sa fonction de publication par mail. C’est une fonction qu’ils tentent d’industrialiser depuis au moins 2 ans, mais cela est resté jusqu’à présent un peu instable. Ils persistent, j’admire et j’approuve ! car c’est une véritable « passerelle » en terme d’usage. Cela permet d’initier une conversation sur la plateforme, de notifier des utilisateurs qui débutent ; ces derniers répondent au mail et leurs commentaires est automatiquement ajoutés au fil de la conversation, donc partagés ! il ne faut pas longtemps à l’utilisateur en question pour comprendre qu’il lui est plus facile de retrouver les archives de ses discussions sur la plateforme plutôt que dans son client de messagerie.

2. Fournir des outils de pilotage pour l’animation des plateformes

Les musiciens ont besoin de retour son, les joueurs de manettes avec retour de force, les Community Manager de statistiques et d’indicateurs de performance. Nous en avons parlé dans notre dernière étude, nous manquons aujourd’hui de métriques claires permettant de se fixer des objectifs (et de suivre leur évolution) lorsqu’on développe ces nouveaux usages dans une organisation. blueKiwi a ajouté de nouvelles sondes dans l’optique de mieux comprendre, d’identifier les facteurs pertinents, d’anticiper pour compenser des dérives, d’évaluer les effets des efforts d’accompagnement engagés, etc. Autant de raisons qui motivent l’intérêt de ses données statistiques. ils proposent également des indicateurs de performance : l’initiative, la réactivité, l’audience, le dynamisme, la valorisation. En tant qu’intervenant sur le développement des pratiques, c’est un véritable outil de travail que nous apporte blueKiwi.

3. Développer les connecteurs avec l’environnement

Ce mercredi, Christophe Routhieau a annoncé d’une part que l’API permettant de manipuler tous les objets de la plateforme était terminée et documentée et d’autre part la mise à disposition prochaine de connecteurs avec différentes applications de gestion documentaire (ECM) dont Sharepoint. Si les solutions RSE sont le terreau pour le développement des nouveaux usages, elles se doivent de s’interfacer avec leur environnement. Nous avons nous même créer facilement grâce cette API un lien entre notre blog WordPress et notre plateforme blueKiwi. Les commentaires à cet article (partagé sur les 2 plateformes) ne sont publiables que la Communauté USEO, mais automatiquement un compteur avec un lien direct est incrémenté sur le blog. Ces API permettent de commencer à bâtir des mashup-up « social ».

Les connecteurs eux permettent d’aller plus loin et d’imbriquer dans le fonctionnement de la solution des services provenant d’autres applications. Cela signifie que la solution est conçue pour être étendue en s’appuyant sur les autres applications du SI.

Ces nouveautés annoncent une année qui sera encore surement riche d’innovations. Si blueKiwi et Lotus ouvrent le bal en ce début d’année, Chatter (Salesforce) et Tibbr (Tibco) ont également fait des annonces intéressantes en fin d’année dernière. En France, nous bénéficions également d’un écosystème très dynamique, vous pourrez d’ailleurs les retrouver sur le village RSE lors du Salon Intranet et Collaboratif du 8 au 10 mars.

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Francois Pichard and Carlos Diaz, Curator 2.0. Curator 2.0 said: Retour sur la dernière présentation de l’update 10.4 de blueKiwi: Ce mercredi j’étais invité à la présentation d… http://bit.ly/dKkjYV […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *