Fluidifier la circulation de l’information en entreprise

Le thème principal de la conférence LeWeb’09 était le web en temps réel. En effet, aujourd’hui, de nombreuses technologies et outils tels Twitter, Yammer ou autres solutions de réseaux sociaux d’entreprise proposent de faciliter la circulation de l’information de façon simple et quasi instantanée, c’est ce que l’on appelle plus couramment le microblogging.

Cette nouvelle forme de communication  se développe de plus en plus au sein des entreprises. Très simple dans son fonctionnement et dans la prise en main, il n’est pas toujours facile d’en comprendre l’utilité,  les bénéfices et les usages qu’ils peuvent couvrir en interne.

Nous avons donc illustré simplement comment l’usage de ces outils au quotidien peut faciliter la circulation de l’information dans l’entreprise et comment les entreprises et les collaborateurs peuvent en tirer des bénéfices simples et concrets.

Voici l’histoire de Pierre, utilisateur au quotidien du microblogging dans une entreprise de produits alimentaires …

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Pires en fait état dans son article : Fluidifier la circulation de l’information en entreprise. En engageant la conversation entre membres d’une entreprise, la collaboration devient plus […]

  2. […] Fluidifier la circulation de l’information en entreprise blog.useo.net/2009/12/fluidifier-la-circulation-de-linformation-en-entreprise – view page – cached Le thème principal de la conférence LeWeb’09 était le web en temps réel. En effet, aujourd’hui, de nombreuses technologies et outils tels Twitter, Yammer ou autres solutions de réseaux… Read moreLe thème principal de la conférence LeWeb’09 était le web en temps réel. En effet, aujourd’hui, de nombreuses technologies et outils tels Twitter, Yammer ou autres solutions de réseaux sociaux d’entreprise proposent de faciliter la circulation de l’information de façon simple et quasi instantanée, c’est ce que l’on appelle plus couramment le microblogging. View page […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *