Comment Twitter démultiplie l’effet réseau des musées dans le monde

Quoi de plus international qu’un adepte de culture ? Le développement du tourisme culturel est là pour en témoigner et le poids économique de ce secteur est non négligeable. La dynamique des musées dans la concurrence mondiale est particulièrement intéressante à étudier sur Twitter.

 

A observer l’usage de Twitter fait par les musées, on pourrait croire que cet outil était fait pour eux.

Le secteur artistique a l’habitude de travailler en réseau dans leur fonctionnement même (prêts, échanges et autres partenariats). Cette communauté plus que d’autres a besoin de monter ce qu’elle fait pour promouvoir son action, de même elle a besoin de se tenir au courant de l’actualité de ses paires et des artistes naissant. Un musée a donc l’habitude de communiquer sur ses collections, ses projets, ses programmes, autrement dit « se faire suivre » et aussi de se tenir informer des actualités des autres musées, des artistes nouveaux et de toute l’information connexe à la culture, ou « suivre » des titulaires de comptes.

Twitter était particulièrement adapté à leur besoin, c’est tout naturellement que les musées apparaissent très nombreux sur Twitter, le plus souvent ils se suivent entre eux, et les 42806 abonnés au compte du Prado sont là pour en témoigner la culture intéresse beaucoup de monde.

Le compte Twitter du Prado, Madrid

Le compte Twitter du Prado, Madrid

De plus rares musées comme le Centre Pompidou ont choisi de ne suivre personne mais de se contenter de communiquer.

Les comptes Twitter des musées apparaissent en bonne position lorsque l’on effectue une recherche par ville, car arrivés tôt ils ont pu choisir des intitulés simples et évidents. Les messages envoyés sont principalement une actualité concernant leurs expositions et renvoient vers leur site internet, ils génèrent ainsi du trafique sur leur site.

La dimension internationale de Twitter sert également les musées qui communiquent mondialement, le développement du tourisme culturelle est depuis toujours mondial, les sites eux même ainsi que les collections et les expositions sont des éléments moteurs dans le choix de destinations touristiques.

Des associations de Musées comme Museum and the Web sont également présentes sur Twitter et l’utilisent quasi exclusivement via les fonctions RTT et @, prenant à coeur leur mission de transfert les actualités des autres. Ils ont donc bien compris la richesse de faire circuler l’information.

Museum and Web

Museum and Web

 

La combinaison de différents acteurs cuturels, à savoir les musées eux-même, forcément centrés sur leurs actualités ainsi que l’existance de relais d’information, ainsi que d’autres acteurs de la cultures connexes à la vie des musées fait que la communication entre musées s’est considérablement enrichie avec Twitter.

 

Liens

http://twitter.com/museodelprado

http://twitter.com/Tate

http://twitter.com/centrepompidou

http://twitter.com/museweb

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Comment Twitter démultiplie l’effet de réseau des musées dans le Monde […]

  2. […] Comment Twitter démultiplie l’effet réseau des musées dans le monde blog.useo.net/2009/11/comment-twitter-demultiplie-leffet-reseau-des-musees-dans-le-monde – view page – cached « USEO animera à Cap Com un atelier intitulé “L’échelle humaine : le citoyen à portée de clic” […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *